Image1Pascale BASSET,
Gérante de J’Y VAIS «FranceRFID»

Créée en 2003 à Arras, J’y Vais «FranceRFID» est spécialisée dans la conception, la réalisation et la mise en place de solutions sur mesure et complètes de traçabilité des personnes et des marchandise.
www.francerfid.com 

Quelles ont été vos motivations pour vous regrouper avec trois entreprises autour d’un projet innovant ?

En 2005, nous avons été contactés par le premier exportateur français de céréales pour sécuriser l’accès à ses silos, conformément aux exigences de la directive ATEX (ATmosphère EXplosible). C’est ainsi que nous nous sommes rendus compte de l’existence d’un marché potentiel. N’étant pas en mesure de développer seuls une offre globale de produits et de services, nous avons profité du projet « ULIS* » de la DRIRE Nord-Pas de Calais pour nous associer à trois autres entreprises. Ainsi, avons nous la possibilité de proposer une nouvelle solution clé-en-main de traçabilité en milieu ATEX allant de la conception, à l’installation et la maintenance en passant par le marketing relationnel.

*ULIS (Utilisation de L’Information Stratégique) : Projet visant à accompagner des groupes d’entreprises dans leurs démarches communes liées à la maîtrise de l’information.


► En quoi l’Intelligence Economique vous est-elle utile ?


L’Intelligence Economique fait partie intégrante du service que l'on propose à nos clients et ce à plusieurs niveaux.
En effet, l’univers de la traçabilité est fortement dépendant du contexte réglementaire. Manquer une directive dans ce domaine mettrait donc en péril l’existence même de nos entreprises. Par conséquent, anticiper n’est pas pour nous une question de luxe mais une condition de survie.
Par ailleurs, le caractère innovant de notre projet avec la perspective de dépôt de brevet exige une grande vigilance en externe lors dans la diffusion des informations sensibles et en interne lors du partage d’informations. A cet effet, nous avons opté notamment pour la mise en place d’une plateforme sécurisée d'échanges qui répondra à notre volonté de discrétion.

Quelles sont les retombées attendues d’une telle démarche ?

En mutualisant nos compétences, nous serons en mesure de proposer un produit et services innovants répondant aux attentes d’un marché prometteur. L’utilisation de la RFID sera conforme à la fois aux exigences de la réglementation mais aussi au respect de l’environnement par la réduction des accidents et l’amélioration de la qualité de l’air.
Enfin, le travail en commun sur un marché à fort potentiel permet d’optimiser la valeur de chaque entreprise dans ses spécialités et de s’assurer un avantage concurrentiel.

Cliquez ici pour retrouver l'ensemble de la Lettre de Vigilances de janvier