LAPLACEPatrice LAPLACE
Directeur Associé d’ACTES et CIBLES

Spécialisé dans l’accompagnement de carrière et de la gestion des   compétences, Actes et Cibles propose des actions individuelles (bilan, outplacement, coaching) ou collectives (GPEC,…).
www.actesetcibles.com


Alors que votre activité n’est pas concentrée sur l’Intelligence Economique (IE), comment à votre niveau intégrez-vous cette dimension ?

Avant de les préconiser à nos candidats, nous avons expérimenté en interne des méthodes simples d’Intelligence Economique pour notre propre compte. Alors que la philosophie et la taille humaine de notre structure nous ont aidés en ce sens, le partage et la diffusion de l’information ainsi que le respect de la confidentialité nourrissent notre quotidien.

En quoi une évolution professionnelle nécessite-t-elle d’intégrer des logiques d’IE ?

Dans un contexte mouvant, il serait faux de croire que seule l’entreprise doit s’adapter. Sa capacité à affronter l’avenir passe avant tout par l’aptitude de chacun à se projeter. Observateur privilégié de l’évolution des métiers, je peux constater à quel point ces derniers peuvent disparaître aussi rapidement que d’autres peuvent émerger. Face à cette évolution, la question de base repose sur la gestion prévisionnelle de ses propres compétences. De fait, on ne peut gérer sa propre évolution professionnelle sans être  constamment en écoute, en s’interrogeant sur l’impact des ruptures technologiques, en analysant l’orientation de son marché. Ainsi, l’IE, notamment dans sa dimension humaine, devient-elle une compétence indispensable pour sécuriser et optimiser sa carrière. Son avenir professionnel se bâtit sur sa curiosité d’aujourd’hui.

Est-ce à dire que l’IE ne servirait qu’à ceux qui sont « en poste » ?

Non, bien au contraire. Ce qui est vrai pour ceux qui travaillent l’est encore plus pour ceux qui sont en rupture professionnelle. En effet, s’il y a parallélisme et convergence entre la stratégie de son entreprise et sa stratégie personnelle en matière de compétences, il n’y a pas de recherche d’emploi qui vaille sans structuration ni méthode. Or, l’IE apporte, au moins en partie, des préconisations fortement utiles. A titre d’illustration, la majorité des nouveaux emplois trouvés prennent leurs sources dans des réseaux. Déjà vecteur d’informations, le réseau est aussi pour celui qui intègre ces logiques une source déterminante d’opportunité d’emplois. De même, comment oublier qu’un salon est en soi une vraie source d’informations et de détection d’entreprises qui vont créer des postes. Réseau ou salon, ces deux thèmes de prédilection présentent aussi pour nous une utilité certaine : toute personne, quelque soit son parcours et son niveau, peut intégrer ces logiques.

Cliquez ici pour retrouver l'ensemble de la Lettre de Vigilances de novembre